Vous avez le choix entre beaucoup de matériaux pour la création d’une plage de piscine :  Des carreaux, du béton, de la pierre… Cependant, entre tous les matériaux, le bois à toujours été et restera toujours N°1.

 

Dans la catégorie bois, le client à le choix entre le bois naturel ou le bois composite. Ces deux modèles de lames offrent une esthétique naturelle et chaleureuse pour entourer la piscine.

Le bois naturel

Le bois naturel, depuis des années, s’est naturellement imposé pour habiller les espaces extérieurs. Non seulement c’est un matériau extrêmement robuste, mais il est également très aisé à travailler, à entretenir et qui s’intègre avec harmonie dans tout espace extérieur. Il est également moins cher que son cousin le bois composite.

Quelques points importants doivent cependant guider votre choix quant au bois que vous allez employer pour aménager votre coin piscine. En effet, le bois étant enclin à subir en permanence des éclaboussures et les agressions des rayons du soleil, il vaut donc mieux opter pour un bois issu des classes 4 ou 5 qui résistera beaucoup mieux à ces agressions. Il est également possible de poser du bois traité autoclave.

Néanmoins, ce type de bois nécessite un nettoyage régulier afin d’éliminer les impuretés, réduire les risque de glissance et garder la teinte d’origine.

Le bois composite

Le bois composite est une excellente alternative au bois naturel. C’est un matériau créé grâce à un mélange de résidus de scierie et de résines plastiques issues du recyclage, qui procure le même rendu esthétique que le bois naturel. On peut même sélectionner sa teinte à l’avance pour que les lames de la plage s’harmonisent idéalement avec le cachet de votre maison.

En plus de ces avantages, le bois composite possède des atouts par rapport au bois naturel. En effet, il est antidérapant, même détrempé, il résiste idéalement aux éclaboussures d’eau, au chlore de l’eau de la piscine et au sel, il ne présente aucune échardes. Il est également plus robuste, durable et nécessite aucun entretien entretien.

Un nettoyage basique à l’eau, 2 fois par an, et l’affaire est réglée, pour empêcher l’apparition de moisissures entre les lames et le développement de pollutions, évitant ainsi les glissades.

À noter également que le bois composite permet :

  • d’améliorer la ventilation de la plage.
  • de faciliter la circulation des eaux de ruissellement et celles provenant de la piscine.

Bon à savoir

Il s’agit de veiller à certains points avant d’opter pour du bois traditionnel ou composite que vous voulez employer pour votre plage de piscine en bois. Pour un confort idéal, il vaut mieux prévoir une plage de piscine dont les dimensions permettent un déplacement sans encombres, ainsi que de l’espace suffisant pour installer du mobilier de jardin, transats, parasols etc….

Il est également important de choisir judicieusement la teinte du bois, particulièrement si vous optez pour du bois composite qui est sensible à la chaleur. En effet, à l’instar des autres matériaux, le choix d’un ton plus foncé aura pour effet d’emmagasiner la chaleur du soleil.

Ainsi, dans le cas d’une plage de piscine, où l’on se déplace pieds nus, cela peut être désagréable de se promener sur une surface chaude. Il est donc nécessaire de choisir du bois de qualité pour minimiser les risques de brûlures, même s’ils sont faibles. Pour gagner en confort, il est aussi possible d’installer des parasols, des tonnelles,… pour ombrager votre plage de piscine.

En outre, lors de la mise en place il convient de prendre en compte les caractéristiques naturelles du bois (dilatation et rétractation). En effet, celles-ci varient entre le bois naturel et le bois composite.

Le bois naturel est relativement sensible à l’humidité et un peu moins à la chaleur, quant au bois composite c’est l’inverse. Ainsi, l’espace des joints de dilatation à prévoir sera différent.