Grad travaux est intervenu pour un habillage d’une structure galvanisée avec flat rail et platelage Thermopin à Saverne (67)

Etant donné qu’il s’agit là d’un établissement recevant du public (ERP), le cahier des charge prévoyait l’intégration d’une bande podotactile d’aide à l’orientation pour la sécurité des visiteurs aveugles et malvoyants.

C’est quoi un établissement recevant du public ?

Un ERP est un bâtiment dans lequel des personnes sont reçues, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non. Sont considérées comme faisant partie du public toutes les personnes admises dans l’établissement à quelque titre que ce soit en plus du personnel. 

Ces établissements (magasin, bureau, hôtel, autres) doivent également pouvoir accueillir  des personnes handicapées. Cette obligation fait suite à la fin du dispositif d’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) le 31 mars 2019.

Les obligations en matière d’accessibilité

Parce qu’il accueille du public entre ses murs, le propriétaire d’un ERP doit respecter plusieurs obligations, notamment en ce qui concerne la sécurité et de l’accessibilité. Responsable de la sécurité de tous les utilisateurs du bâtiment, il doit être apte à assurer l’évacuation de ses clients et du personnel en toute sécurité, en cas de sinistre notamment. Tout comme il doit permettre à tous les clients ou usagers qui le souhaitent de pouvoir entrer et bénéficier de ses prestations, en garantissant l’accessibilité de son bâtiment.

Les 6 zones clés de l’accessibilité du bâti

  • L’entrée
  • L’accueil
  • Les couloirs
  • Les sanitaires
  • Le parking
  • La signalétique

Si l’ERP possède un espace extérieur, celui-ci doit également être accessible.

Sécuriser les escaliers et la terrasse

Signaler les escalier est primordial pour la sécurité des visiteurs aveugles et malvoyants. Cela leur permet de repérer le début d’un escalier ainsi que ses marches.

Les zones d’éveil à la vigilance (en bande ou en plots) permettent d’informer d’une descente de niveau, Le relief et le contraste visuel permettent aux visiteurs de repérer le haut de l’escalier.

Les nez de marches permettent de signaler chaque marche, ils sont antidérapants afin d’assurer une descente ou une montée sécurisée.

Les bandes podotactiles

Également appelées également bandes d’éveil de vigilance (BEV), ces bandes sont des dispositifs destinés à alerter les personnes aveugles et malvoyantes d’un danger imminent lors de leurs déplacements pédestres.
Elles doivent répondre à la norme NF P98-351. L’implantation de ces bandes est obligatoire depuis l’arrêté du 15 janvier 2007, en intérieur et en extérieur, devant les passages piétons, le long des quais ferroviaires et en haut des escaliers pour les établissements recevant du public (ERP).

Implantation de la bande d’éveil et de vigilance :

En haut de chaque volée d’escaliers d’au moins 3 marches situés sur voirie ou espace public.

Les clous podotactiles sont une réponse aux exigences d’accessibilité (BEV) imposées par la “loi handicap” du 11 février 2005 pour une mise en conformité des bâtiments publics.

Les dimensions de la dalle podotactile à usage des bâtiments publics et de la voirie doivent être conformes aux normes en vigueur. Les bandes podotactiles de largeur standard comportent des lignes de 8 plots disposées en quinconce.

Les bandes d’éveil de vigilance doivent être le plus antidérapant possible afin d’éviter tout risque de glissade.